Deneault contre la gouvernance

Alain Deneault

Gouvernance. Le management totalitaire

Montréal, Lux («Lettres libres»), 2013, 200 pages.

Par Stéphane Plante

Alain Deneault n’a décidément pas fini d’en découdre avec les dérives du capitalisme. Après Noir Canada. Pillage, corruption et criminalité en Afrique (Écosociété, 2008), pamphlet incandescent contre les pratiques abusives de sociétés minières canadiennes, qui lui aura valu une poursuite en diffamation – réglée hors cour – de la part de la compagnie aurifère Barrick Gold, et Offshore. Paradis fiscaux et souveraineté criminelle (Écosociété/La Fabrique, 2010), le professeur de philosophie politique à l’Université de Montréal publie cette année Gouvernance. Le management totalitaire, chez Lux.

Lire la suite