Gouvernance à la STM : ne pas se tromper de cible

Par Jocelyn Caron

La récente nomination de Philippe Schnobb – candidat défait à l’élection municipale – a beaucoup fait jaser : nomination partisane, manque allégué de compétence du candidat, etc. Sans qu’il soit ici question de la compétence de M. Schnobb, il apparaît très difficile de définir des normes à l’intérieur desquelles une nomination serait bonne. Le pouvoir de nomination par les élus demeure nécessaire dans une démocratie parce qu’il permet à ces derniers d’imprimer la marque de la volonté de l’électorat sur les institutions publiques et qu’il permet aussi une reddition de compte plus directe. En fin de compte, l’évaluation de la qualité des nominations doit aussi faire partie du bilan des élus. Cependant, la nomination de Philippe Schnobb cache malheureusement le véritable problème de gouvernance à la STM, c’est-à-dire la représentation effective de sa clientèle au sein de son conseil d’administration. Lire la suite

Khrouchtchev et les condos montréalais

« Prenons la construction des immeubles d’habitation. Pourquoi donc ne pas choisir les meilleurs projets de ces immeubles et ne pas répéter leur construction un grand nombre de fois? […] Il faut choisir un nombre limité de projets types pour immeubles d’habitation, écoles, hôpitaux, jardins d’enfants, crèches, magasins et ouvrages divers et engager la construction massive d’après ces projets pendant, mettons, cinq ans. Une fois ce délai écoulé, il faudra les réexaminer et, s’il n’y a pas de meilleurs projets proposés, prolonger l’utilisation de ces mêmes projets pendant cinq nouvelles années. Qu’y a-t-il de mauvais dans cette façon d’agir, camarades? »

— Nikita Khrouchtchev, décembre 1954

Lire la suite

Transport collectif à Montréal : faux dilemme

Par Philippe Brisson

Le mois de septembre aura été riche en nouvelles, annonces et propositions concernant le transport en commun de la région métropolitaine. Prolongement de la ligne bleue, proposition de prioriser les systèmes rapides par bus (SRB), retour du projet de tramway et questionnements liés au financement ont notamment fait la manchette. Les candidats à la mairie de Montréal se sont même positionnés très clairement sur ce qui était selon eux la priorité absolue du réseau, principalement entre les projets de SRB et de tramway. Lire la suite