Le pôle Nord serait canadien?

Par Philippe Brisson

L’Arctique est, depuis une dizaine d’années, devenu un centre d’intérêt pour la géopolitique mondiale. La question des changements climatiques a à plusieurs égards joué le rôle d’élément déclencheur, la fonte accélérée des glaces ayant été interprétée par plusieurs comme le commencement d’une nouvelle aire de développement économique pour toute la région. De surcroît, le gouvernement canadien déposait récemment ses revendications auprès de la convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM III), en affirmant notamment que le pôle Nord était canadien[1]. Dénoncée par plusieurs comme une position « démagogique »[2], « non scientifique »[3] et typique de la vision militariste du gouvernement conservateur, Ottawa a pourtant été parfaitement conséquente avec la politique historique canadienne dans l’Arctique, laquelle est avant tout un outil politique interne d’unité nationale. La question d’une politique arctique plus élaborée sera aussi abordée. Lire la suite