Les distillateurs de Kool-Aid

Par Jocelyn Caron

Depuis quelques semaines, malgré l’habituel apaisement collectif des vacances, le Québec est de nouveau la proie d’un intense débat sur la question linguistique. Amorcée par une chronique du journaliste Christian Rioux au sujet d’un groupe de rap qui chante en franglais, les Dead Obies, la polémique passionne depuis les élites intellectuelles au point où les camps se sont rapidement reconstitués en remake du récent débat sur la laïcité. Lire la suite

Les limites

Par Atïm Leon

Il n’y a pas deux laïcités, l’une ouverte, l’autre fermée. Chaque pays a une politique de laïcité distincte et propre. Afin d’acheter la paix, les États-Unis incluent tous les dieux dans leur Dieu unique, mais la France refuse tous les dieux pour n’en refuser aucun en particulier. Le Danemark, État moderne s’il en est, a une religion d’État. Les Allemands paient des impôts à leurs églises. Après avoir tué Dieu, l’État russe l’a mis à sa botte. Confrontée à une religion qui ne fait pas la différence entre Dieu et le politique, la Turquie a interdit Dieu dans l’espace public. Et ainsi de suite. Voilà juste un petit échantillon de régimes de laïcité très diversifiés et tous liés à une histoire nationale particulière. Je vous mets au défi de classer le tout en deux colonnes bien nettes : ouverte, fermée.

Lire la suite

Les orphelins du débat sur la charte des « valeurs » (1/2) : Réplique aux injustes « inclusifs »

Image: © Jean-Bernard Marchand – Mur de Sarajevo

Par Jocelyn Caron et Jean-Bernard Marchand

L’un des moteurs de notre intérêt pour les affaires publiques et de notre engagement politique au sens large est le sentiment d’injustice qui peut habiter les questions relatives à l’organisation de la Cité. Lorsque celui-ci nous prend, il peut être un formidable élément motivant à agir. Depuis le début du débat sur la charte de la laïcité, nous sommes épris à nouveau de ce ressenti.

Lire la suite

Larvatus prodeo

Par Louis-François Brodeur

J’avance, prodeo, masqué, larvatus. Il semble que la future charte s’avance masquée, que Bernard Drainville s’avance masqué, que le gouvernement du Parti québécois s’avance masqué. M’inspirant de ce qui semble être, à l’instar de Descartes, la maxime du parti souverainiste, je leur recommanderais d’y aller d’un peu plus de larvatus et un peu moins de prodeo. Mieux encore que la masquer, pourquoi ne pas tout simplement abandonner ce projet!

Lire la suite

Le Québec face à la liberté de religion: le silence de la raison

Par Ludovic Langlois-Thérien

L’été a été marqué par un regain d’intérêt dans le débat public pour les questions concernant la religion et l’espace public. Comme en 2007 à l’époque de la « crise des accommodements » et de la Commission Bouchard-Taylor, ce regain d’intérêt a été caractérisé par une grande émotivité et l’incapacité de traiter des questions de fonds dans le débat public. Ce contexte explosif commande que les questions touchant les accommodements et la liberté de religion soient gérées avec beaucoup de prudence. Malheureusement, les fuites sur la Charte des valeurs du Parti québécois et la réaction incidente du gouvernement laisse présager une approche archaïque, qui exploite l’incompréhension plutôt que de chercher à la résoudre.

Lire la suite