Les orphelins du débat sur la charte des « valeurs » (2/2) : l’impératif réalignement de la proposition gouvernementale

« L’un des moteurs de notre intérêt pour les affaires publiques et de notre engagement politique au sens large est le sentiment d’injustice qui peut habiter les questions relatives à l’organisation de la Cité. Lorsque celui-ci nous prend, il peut être un formidable élément motivant à agir. Depuis le début du débat sur la charte de la laïcité, nous sommes épris à nouveau de ce ressenti. »

Lire la suite

« Charte des valeurs » — L’échec du débat ne peut être une option

Par Jocelyn Caron

Depuis que le débat sur la place de la religion s’est enfin concrétisé au Québec avec la proposition gouvernementale d’une « charte des valeurs », nous avons été en mesure de constater que les différents protagonistes de ce débat n’ont pas hésité à soulever les conséquences potentiellement néfastes des positions de leurs adversaires. Il semble toutefois que l’on occulte ce qui devrait être considéré comme la principale préoccupation de ceux qui ont amorcé le débat sur la charte des « valeurs » : que celui-ci ne soit pas mené à son terme. Lire la suite

Le Kraft Dinner des valeurs québécoises

Par Daniel Pierre-Roy

Quand j’étais dans le mouvement étudiant, on organisait souvent des actions qu’on disait symboliques. C’était en général dans les premières étapes d’un plan d’action qui servait à éventuellement améliorer les conditions objectives de nos membres : prêts et bourses, frais de scolarité, etc. Un symbole peut être un objet ou une action qui signifie quelque chose par association. On donne un sens à ce symbole et, dans ce cadre, il peut devenir une cible intéressante lors d’une campagne politique. Lire la suite

Khrouchtchev et les condos montréalais

« Prenons la construction des immeubles d’habitation. Pourquoi donc ne pas choisir les meilleurs projets de ces immeubles et ne pas répéter leur construction un grand nombre de fois? […] Il faut choisir un nombre limité de projets types pour immeubles d’habitation, écoles, hôpitaux, jardins d’enfants, crèches, magasins et ouvrages divers et engager la construction massive d’après ces projets pendant, mettons, cinq ans. Une fois ce délai écoulé, il faudra les réexaminer et, s’il n’y a pas de meilleurs projets proposés, prolonger l’utilisation de ces mêmes projets pendant cinq nouvelles années. Qu’y a-t-il de mauvais dans cette façon d’agir, camarades? »

— Nikita Khrouchtchev, décembre 1954

Lire la suite

Transport collectif à Montréal : faux dilemme

Par Philippe Brisson

Le mois de septembre aura été riche en nouvelles, annonces et propositions concernant le transport en commun de la région métropolitaine. Prolongement de la ligne bleue, proposition de prioriser les systèmes rapides par bus (SRB), retour du projet de tramway et questionnements liés au financement ont notamment fait la manchette. Les candidats à la mairie de Montréal se sont même positionnés très clairement sur ce qui était selon eux la priorité absolue du réseau, principalement entre les projets de SRB et de tramway. Lire la suite